Projets en milieu carcéral

Dans le prolongement de ses actions, la Fondation Meyer soutient depuis 2017 des projets culturels en milieu carcéral. Ces actions ponctuelles à forte portée sociale s'inscrivent dans le parcours d'insertion ou de réinsertion des personnes détenues. Elles leur permettent de découvrir des pratiques artistiques et de s'impliquer dans un processus de création.

Ces ateliers d’écriture, de musique et de production, les temps de rencontres et les représentations publiques sont menés avec des artistes professionnels issus de champs disciplinaires tels que le spectacle vivant, la musique, les arts visuels, la danse ou la littérature. Ils sont réalisés en accord avec les missions d'insertion et de prévention de la récidive de l'administration pénitentiaire du ministère de la Justice.

2019-2020 - Watch
Mise en scène Olivier Fredj

Orchestre de chambre de Paris et Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin
Le spectacle Watch est le fruit d’ateliers d’écriture, d’improvisation théâtrale et de mise en musique, réunissant sur scène des interprètes amateurs et des artistes professionnels, qui incarnent tour à tour le personnage du Temps.
Watch porte les textes écrits par des patients de l’hôpital la Pitié-Salpêtrière, des personnes mal-logées du centre d’hébergement d’urgence Popincourt du Samu social, et des personnes âgées résidentes de l’EHPAD Hector Berlioz de Bobigny, encadrés lors d’ateliers d’écriture par les auteurs Yann Apperry, Sylvie Ballul, Célia Houdart et Judith Perrignon.
Les dix détenus participant au projet sont à la fois les interprètes et les auteurs des textes. En parallèle, les musiciens de l’orchestre interviennent régulièrement pour leur faire découvrir et s’approprier les répertoires classique et contemporain, composant le cœur musical du spectacle.
Représentation publique le 25 septembre 2020, Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny (MC 93)

2018-2019 - Douze cordes
Mise en scène Hervé Sika

Orchestre de chambre de Paris et Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin
Douze cordes est un spectacle musical mêlant texte, danse hip-hop, boxe, chant lyrique, musique classique et contemporaine. Avec l'aide du comédien Mohamed Rouabhi, qui dirige les ateliers d'écriture, et le boxeur Stéphane Pardin, neufs détenus du Centre pénitentiaire de Maux-Chauconin pensent et œuvrent à la création d’une pièce chorégraphique et théâtrale. Sur scène et avec les musiciens, ils reprennent de grands airs d’opéra – Chostakovitch, Monteverdi ou Philip Glass – accompagnés par un DJ et une soprano. « L’un des objectifs du projet est de donner des outils à ces détenus pour canaliser la violence », explique Irène Muscari, coordinatrice culturelle du Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) de Seine-et-Marne, initiatrice de Douze cordes.
Représentations le 3 mai 2019, Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny (MC 93) et le 6 mai 2019 au Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin

2017-2018 - Les Flibustiers du Qlassik
Direction artistique Ménélik

Orchestre de chambre de Paris et Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin
À la suite d’un mini-concert en prison, le rappeur Ménélik et un quatuor à cordes viennent à la rencontre des détenus qu’ils encadrent lors d’ateliers d’écriture et de mise en musique de leurs textes, en vue de représentations. Au cours des ateliers, les participants découvrent les rigueurs et les joies de la création d’un spectacle en communauté. Il s’agit d'un dépassement de soi par la mise à nu d’un vécu personnel livré à leurs codétenus et au monde. Cette fenêtre de liberté s’accorde sur scène avec des compositions de Bach, Purcell, Pachelbel, Philip Glass ou encore Franck Della Valle, interprétées par un quatuor à cordes issu de l’Orchestre de chambre de Paris.
Représentations le 27 janvier 2018 au Théâtre Paris-Villette à l’occasion du Festival Vis-à-Vis et le 10 novembre 2018, Le Centquatre, Paris

2016-2017 - Iliade
Mise en scène par Luca Giacomoni

Compagnie Trama et Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin
À l’issue d’un cycle annuel d’ateliers de théâtre interrogeant l’histoire, l’origine et les aboutissements des notions de conflit et de violence, six personnes détenues et neufs comédiens professionnels (dont trois anciens détenus) se produisent sur scène devant plus de 200 spectateurs. Ils jouent dix épisodes d'une adaptation de l'épopée d'Homère, L'Iliade, parmi lesquels la colère d'Achille, le duel pour Hélène, un jour de bataille, la défaite des Achéens, la mort d'Hector ou la fin de la guerre. Chaque représentation, d'une durée d'une heure, est un spectacle à part entière et peut être vue indépendamment des autres.
Représentations en janvier 2017 au Théâtre Paris-Villette à l’occasion du Festival Vis-à-Vis, et du 4 au 14 mai 2017 au Théâtre Paris-Villette. Le spectacle est repris au Théâtre de Paris-Villette en du 6 au 16 juin 2018, et au Théâtre Monfort en août 2018 dans le cadre du Festival Paris l’été.

2017 - Comment réhabiter le monde ?

Association Miss Griff et Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin
Consacrée à la création artistique et culturelle en vue de la transformation sociale, l’association Miss Griff mène depuis 1991 une recherche en création dramatique auprès des personnes les plus écartées de l’échange social et culturel – de par la précarité, le handicap, l’exclusion, l’exil, l’incarcération, la discrimination. À partir de la question « comment réhabiter le monde ? », les quinze participants aux ateliers de création dramatique ont été invités pendant quatre mois à s’engager dans un processus de réflexion et de création personnelles via des œuvres expérientielles, progressives et pluridisciplinaires.

2017 - Fahrenheit 451
Mise en scène Arnaud Préchac

Compagnie Zaï, studio Bretzel-Lab et Maison d’arrêt des Hauts-de-Seine
La création proposée à dix détenus avec le projet Fahrenheit 451 repose sur le jeu, la confection et manipulation de marionnettes contemporaines, ainsi que la création musicale et sonore, via la musique assistée par ordinateur. Elle est réalisée sous forme d’ateliers pluridisciplinaires sous la conduite des trois artistes associés et en accord avec leurs univers respectifs et complémentaires. Librement inspirée du livre de Ray Bradbury et du film de François Truffaut, la pièce met en scène le personnage de Montag, pompier idéal chargé de brûler les livres dans une société où ils sont bannis.
Représentations le 27 janvier 2018 au Théâtre Paris-Villette à l’occasion du Festival Vis-à-Vis.

2018-2021 - Ateliers chorales et concerts

Association En Chœur et Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis
Née en 2017, l’association En Chœur permet aux personnes détenues d’avoir accès au monde de la musique classique. À partir de septembre 2018, avec le soutien de la fondation Meyer, trois typologies d’actions se mettent en place à la Maison d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis : des ateliers de chants pour des groupes de personnes incarcérées ; des interventions d’instrumentistes de musique classique ; des concerts en détention.
Le premier concert est donné en décembre 2018 accompagné par des musiciens de l’Orchestre philarmonique de Radio France, ouvrant la voie à de nombreuses autres représentations.